Laura Croizet

A PROPOS

Bartender

Aime la contradiction, l'humour et le whisky

A habité un an en Australie

J’ai découvert la photographie aux Etats Unis à l’âge de 13 ans. En arrivant en cours d’année dans une nouvelle école, on m’a demandé de choisir une « option » parmi une soixantaine de propositions et j’ai choisi la photo. Sans le prévoir, j’ai découvert le procédé de l'argentique, on a appris à développer nos photos. C’était un moment magique.

Depuis, c’est devenu pour moi une activité très personnelle à travers laquelle je m'essaye à exprimer un instant, le souvenir d’une émotion.

 

Les photos que je présente aujourd'hui sont des clichés  pris avec mon premier appareil argentique, le Nikon FM10. Depuis, j’ai fait l’acquisition d’un Nikon Nikkormat FT2, que j’apprends encore à maitriser.

L'Australie était une échappatoire, une envie de partir très loin. Je suis partie dans le cadre de mes études pour un stage de 4 mois, je suis finalement restée un an. Ce sont les paysages immenses et vides qui m’ont attiré.

Là-bas, j'y ai découvert un style de vie qui me convenait. Un quotidien pas seulement rythmé par le travail, qui a toujours été très important pour moi, mais également par un sentiment de liberté et d’indépendance.

Ce sont ces moments personnels que je présente. Une vision, une perspective que j’ai voulu immortaliser à un moment donné. J’aime les imperfections dans mes photos, cela fait référence aux imperfections de la vie.

Ce voyage a été à la fois une découverte personnelle et professionnelle. Voyager, c’est une ouverture d’esprit et une découverte du monde qui nous entoure. Je pense aussi que par-dessus tout, le voyage se traduit par une certaine introspection, une découverte de ce que l’on est et de ce que l’on peut devenir. C’est à la fois rassurant et effrayant, à la fois excitant et décevant.

J’ai changé, bien sûr. J’ai découvert un métier qui me passionne et un rythme de vie différent de celui que je connaissais. J’ai fait des rencontres incroyables et inattendues qui m’ont fait rire, pleurer mais surtout avancer.

L'Ecosse et l'Amérique du Sud.

  • Facebook expos declic
  • Instagram expos declic

CONTACT

contact@expos-declic.com

@expos.declic

A PROPOS